Projet Hobbit

Bonjour mes petits Bourgeons !

Aujourd’hui je voudrais vous présenter le projet de vie qui me tient vraiment à cœur, et que je peaufine chaque jour un peu plus : le Projet Hobbit !

J’ai pris pour habitude de le nommer ainsi, car pour moi il n’y a pas de plus joli « exemple » de la vie que je désire mener. J’aurais pu utiliser une autre image : le paysan du XIIIème siècle à aujourd’hui, la sorcière dans les bois, l’ermite, le garde forestier, le hippie et sa communauté… J’aurais pu, mais ça me bottait pas trop.

Tandis que le Hobbit, lui, vit heureux, en communauté, cultive sa terre, est bon vivant, joueur, gourmand, il construit sa maison sous terre, il a tout compris, il sait tout faire !

Bref, c’est mon idéal.

new-zealand-563761_960_720

Présentation générale du Big Projet Hobbit

En premier lieu, je souhaiterais plus que tout mettre en place un partenariat avec une mairie, car pour faire évoluer les consciences, certes, nous devons faire nos propres expériences et les partager avec le plus grand nombre, mais nous avons aussi besoin de nous intégrer, et de collaborer.

Après avoir découvert le/la Maire de mes rêves, l’idée est d’acquérir un terrain sur sa commune et faire évaluer par des scientifiques la faune et la flore avant toute présence de vie humaine (Si on m’offre la possibilité de choisir un terrain en zone verte/naturelle c’est encore mieux !).

Vient ensuite l’étape qui nous intéresse : l’implantation de la vie humaine, dans le respect absolu de la nature :

  • par la méthode de construction (j’ai un petit penchant pour la méthode « Earthbag » qui se sert des matériaux disponibles directement sur le lieu du chantier, et dont je vous parlerai dans un prochain article…)
  • par la manière de vivre (permaculture, communication non violente, ouverture au public pour partager ce mode de vie…)
  • par le recyclage des déchets (compost, bassin de phytoépuration…)
  • par l’utilisation/récupération des ressources léguées par le site (eau de pluie, terre pour la construction, culture du sol…)

Par la suite il serait intéressant de faire ré-évaluer chaque années la faune et la flore par les scientifiques, afin de démontrer la capacité que pourrait acquérir le genre humain à se fondre dans la nature en la respectant.

Les petites envies spécifiques

  • Organiser des visites afin de faire découvrir le mode de vie, de penser et l’éthique du lieu aux écoles, aux particuliers, seuls ou en groupe.
  • Mise à disposition d’un « Dôme des loisirs » (Earthbag) en libre accès à tous et gratuitement afin de créer un lieu culturel (ateliers, conférences, cours, expositions, loisirs…) dans le but de dynamiser la commune, rassembler les habitants, mêler les générations et partager les connaissances. Chacun des habitants pourra y organiser une activité ou un rassemblement et selon ses propres goûts.
  • Redistribution du surplus des récoltes, dans un souci de partager les ressources locales et de limiter le gaspillage.

Les activités qui me font baver

  • La permaculture (plus de détails dans un prochain article)
  • Jardin médicinal
  • Reforestation
  • Herboristerie
  • Pépinière
  • Apiculture
  • Visite culturelle du lieu
  • Réalisation de conserves
  • Compostage de tout déchet organique
  • « Dôme des loisirs » (Earthbag un jour…)
  • Atelier de construction avec la méthode Earthbag
  • Une marre avec un petit élevage de poissons (pisciculture)
  • Phytoépuration (méthode de purification de l’eau par les plantes)
  • Compostage de « fumain » (fumier humain, et pourquoi pas à échelle communale)
  • Construction de logements locatifs, s’il y en a que ça intéresse (…Earthbag toujours)
  • Épicerie de première nécessité (en vrac, s’il vous plaît) si, vraiment, on s’ennuie encore !

Plan d’action – Financement

  1. Trouver un travail avec une rémunération correcte malgré l’absence de diplôme sur mon CV. Check ! Fonction publique en 2015.
  2.  Faire l’acquisition d’un appartement, à proximité de mon travail (afin de pouvoir m’y rendre à pied, sans polluer et sans perdre plus d’argent dans l’acquisition et l’entretien d’une voiture). Check ! A partir de l’été 2017 : remboursement sur 12 ans.
  3. Me renseigner à fond durant la période de remboursement pour bien monter le projet de A à Z, et partager mes découvertes avec le reste du monde. 2018 : création de BUBBLEARTH : engagée à publier 1 article/semaine sur mes découvertes.
  4. Trouver un maire que mon projet fasse vibrer, et partager avec lui toujours plus d’idées pour les habitants de sa commune.
  5. Au terme du remboursement du crédit, revendre l’appartement  -OU-  le louer et contracter un nouveau prêt tant que je suis encore dans la fonction publique, et le rembourser avec la location de l’appartement.
  6. Acheter le terrain dans la commune qui m’a choisit.
  7. Monter une petite équipe pour construire les deux dômes : la future maison de mon foyer et le « dôme des loisirs ».
  8. Appliquer l’art de la permaculture dans ma relation à la Terre et aux autres.
  9. M’investir plus encore pour la Joie, la Simplicité et l’Amour de la Terre dans le cœurs des Humains.
  10. Vibrer, m’épanouir, remercier, partager, donner, aimer. Comme chaque jour…

 

Avec toute la bienveillance du monde…

Le détail de mon projet de vie vous a-t-il été utile ?

Quelle part en vous a-t-il fait vibrer ?

Penseriez vous à quelque chose qui m’aurait échappé ?

Merci à vous mes petits Bourgeons ♥

2 Replies to “Projet Hobbit”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s