20 jours sans téléphone

Bonjour mes jolis Bourgeons !!

Aujourd’hui, je vous le dit : ça fait 20 jours que je vis SANS TELEPHONE PORTABLE. Mais que c’est bon !

phone

Concentration

Moi qui pensais avoir de sérieux problèmes de ce côté là, autant dans le travail que dans mes amitiés, je me sens à présent « envoutée » par chaque activité que j’entreprends. Je n’ai jamais été aussi productive et concentrée. A croire que les écrans nous rendent un peu Zombie, et pourtant je passe la majorité de ma journée devant un ordinateur…

Tranquillité

Le matin lorsque je me lève, il m’arrive encore de penser « où est mon téléphone ? Est ce qu’on m’a écrit ? » avant de rire intérieurement en me rappelant qu’il est éteint depuis plus de semaines. Et bizarrement ça ne m’angoisse pas. Je ne veux pas savoir si on a pensé à moi. Je ne veux pas savoir si je manque à quelqu’un… Bon cela est peut être dû à mon asociabilité. Cependant je réalise que le téléphone avait sur moi ce pouvoir : il me maintenait dans l’attente, créait une satisfaction immédiate de l’égo (un sms de quelqu’un, un like pour un post), et à nouveau me replongeait dans l’attente : de cette satisfaction.

On ne me harcèle plus ! Les pubs qui tiennent absolument à réciter leur offres extraordinaires avant que vous ne raccrochiez poliment, les banquiers prêts à se jeter sur vous dès la moindre somme déposée sur votre compte, les amis et proches à qui on se sent obligé de répondre dans la minute sinon ils pourraient mal le prendre. Car rares sont les personnes qui me parlent de bienveillance et d’acceptation quant à leur échanges par sms envers d’autres personnes : « Oh je lui ai écrit il y a deux semaines, et pas de nouvelles, mais il a très certainement ses raisons ». Je l’ai déjà entendu, heureusement, mais ça ne concerne pas la majorité de la population.

Confrontation avec la solitude

Il y a quelques jours, le soir en rentrant du travail, je désirais faire autre chose que passer la soirée à fouiner sur internet, j’ai donc coupé mon ordinateur, mais d’un coup je me suis sentie sous tension. Je n’avais pas envie de lire, mais alors si je n’en avais pas envie : qu’est ce que j’allais faire ??!! Et alors que j’avais déjà prévu durant la journée de faire certaines choses, et que, au pire, si je m’ennuyais j’avais toujours cette petite liste d’objectifs à réaliser, j’ai été prise de panique, je n’ai même pas réfléchit, j’ai rallumé mon ordi illico, et ai lancé une série, pour m’oublier…

Un mois sans écrans ? Et pourquoi pas !

Il faut croire qu’on a plus du tout l’habitude d’être seul. Ce qui m’a amener à me lancer un prochain défi de 30 jours pour tenter de partir à la rencontre de la solitude, sans écrans. Étant donné que je suis obligée de travailler sur un ordinateur tout au long de la journée, je ne peux définitivement pas m’en passer pendant un mois, chaque jour, 24h/24h : imaginer la tête de mes supérieures,  si je leur annonçais ça, me fait doucereusement rire mais je ne suis pas kamikaze à ce point.

Vous est-il déjà arrivé de paniquer à l’idée d’être seul ?

Est ce que passer un mois sans écrans est envisageable pour vous ? Vous avez déjà /ou/ voulez essayer ?

Je vous souhaite une douce soirée mes jolis Bourgeons ! ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s